Français? Oui, mais romains d’adotion!…

Deux proménades dans le Champ de Mars, sur les traces des artistes français

    1. On commencera notre promenade culturelle avec l’Institut central pour le graphisme à Rome, dont le bâtiment a été projecté par Joseph Valadier, où on cherchera des payagistes français comme Nicolas-Didier Boguet, par example. Sthendal pensait qu’il était le meilleur élève de Claude Lorrain, venu à Rome pour y rester six mois seulment et il y resta cinquante-six années. L’istitut est près de la Fontaine de Trevi, et c’est pourquoi que l’on ne manquera pas de la vivre et la raconter. En plus, en prenant des ruelles à proximité, on descendera dans la zone archéologique du Vicus Caprarius ou Cité de l’eau, pour revivre la même sensation de merveille vecue par les grand-touristes français du XVIIIème siècle à Rome. On traversera, tout de suite après, l’élegante Via del Corso, pour aller chercher les paysagistes comme Claude Lorrain (et pas seulement) à la Galerie Doria-Pamphilj, pour apprecier un palais aristocratique romain et sa précieuse collection.
    2. On commencera notre promenade culturelle avec l’église de Saint Laurent en Lucine pour chercher aussi le tombeau de Nicolas Poussain! Mais pas seulement! On visitera aussi la zone archéologique en-dessous de l’église: peut-être, une domus, une maison d’une matrone romaine, Lucine, qui a également donné le nom à l’église suivante. En fait, la domus avait probablement été ouverte par la matrone lors des premières réunions de chrétiens qui devaient avoir lieu en secret et l’église y fut plus tard construite au dessus. En sortant de l’église, on se promenera parmi les rues et ruelles pour rejoundre l’église de S. Ignace de Loyola, datant le XVIIe siècle (la seule église de Rome à avoir un dôme illusoire, car peint) avec sa place en style rococo, et ensuite le Panthéon, et la place Saint-Eustache “Notre endroit préféré” nous raconte Simone de Beauvoir dans “La force des choses” (1963), un quartier choisi aussi par Stendhal. Ici on goûtera du bon café! De là, on passera bien sûr à visiter l’église de Saint Louis des Français pour réjouir de trois chefs d’oeuvre de Caravage, La vocation de Saint Matthiew, et s’arrêter face du tombeau de Claude Lorrain. On terminera notre proménade avec la Place Navone et son musée souterrain, où il y a les vestiges du Stade de l’Empereur Domitien.
      À cet itinéraire on pourrait ajouter le Musée de Rome et les paysagistes du XVII et XVIII siècle à Rome!

Les deux promenades culturelles ont une durée chacune de 3 heures et peuvent avoir des modifications selon les goûts et les choix des participants.

CONTACTS

Pour plus d’informations sur l’une de mes activités, utilisez, s’il vous plaît, l’une des coordonnées ci-dessous.

Mobile:

+39 345 58 69 084

Skype:

periegeta1

Contactez moi. Envoyez un message

    J'ai lu et j'accepte les informations sur la page de politique de privacy - NB. si vous n'acceptez pas les conditions, vous ne pourrez pas procéder à l'envoi de la demande.